X

ACCORDÉON MARCEL DREUX ACCORDINA A04

TTC

1 550,00 € TTC

> Etui offert

Accordina Boutons modèle A 04

Disponible sur commande
Transport gratuit
3 fois sans frais

L'accordina boutons modèle A 04
Le modèle A 04 mesure 30 centimètres de long. Son clavier italien de 44 boutons noirs et blancs à trois rangées est identique à celui d'un accordéon. La tessiture couvre trois octaves et demi, de F3 à C7.
Tous les composants, sans exception, sont en matériaux inoxydables et insensibles à la condensation générée par le souffle du musicien.


Choix de l'embouchure :
Les accordinas Marcel Dreux sont les seuls qui se déclinent bec en haut ou sur le côté. Vous pouvez ainsi, à la commande, opter pour la position la mieux adaptée à votre confort de jeu. Deux becs en haut : Nicolas court ou Nicolas Long - Deux becs sur le côté : Boret (court) ou Romanelli (long).

Cinq ans de garantie : Marcel Dreux, sûr de la qualité de son travail, garantit ses instruments pendant cinq ans. (sauf les anches cassées et l'accordage, à condition d'avoir retourné à l'usine le bon de garantie. Le transport est à la charge du client.).

Livré avec 2 becs différents, protection d'anche miroir,grille satin,étui rigide.

Dimensions : 300 x 80 x 70 mm
Poids : 1,250 kg
Accordage usine : 440 Hz
Clavier : Italien
Anches : Fabriquées en Italie, elles sont entièrement inoxydables. Les musiques sont montées à la cire pour plus de douceur de jeu.
Matériaux : sommier et boutons en matériaux de synthèse, habillage entièrement en acier inoxydable, sangle en cuir, fabriquée à la main.
Couleurs : sommier noir, boutons noir et ivoire, habillage grille satiné.

Les Accordinas
Ceux qui l'écoutent pour la première fois dressent l'oreille. Ceux qui le connaissent l'adorent. Ceux qui l'essayent ne veulent plus le quitter : l'accordina est un instrument de caractère qui se situe à côté de l'accordéon et de l'harmonica.

Il emprunte à l'accordéon les anches libres et le clavier main droite, le souffle de l'accordiniste remplaçant le soufflet. Comme sur l'harmonica, sur chaque note, une seule anche vibre pour diffuser un son droit, sans vibration.

Daniel Mille, Richard Galliano et Olivier Manoury lui ont ouvert les portes du jazz mais tous les styles de musique peuvent être abordés avec l'accordina.

L'histoire de son invention et de sa renaissance est passionnante. Dans les années trente, André Boret l'a créé et commercialisé. Après sa mort, l'instrument a presque disparu, oublié par les accordéonistes qui l'avaient jadis adulé. Heureusement en 1998, l'accordéoniste Marcel Dreux en tombe amoureux et décide de lui redonner vie.

Envoyez nous votre demande